lundi 5 novembre 2018

1914-1918
Consultez la rubrique Actualités du catalogue en ligne pour accéder
 à une sélection de documents
Sur le web >http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/
                                   https://www.franceculture.fr/recherche?q=premiere+guerre+mondiale

vendredi 19 octobre 2018

Une grainothèque au CDI

#2 Récoltez vos graines!

 

Au CDI du collège nous souhaitons nous inspirer du mouvement initié par l’association Graines de Troc qui a essaimé dans nombre de communes depuis près de cinq ans, grâce aux bibliothèques et aux médiathèques : les grainothèques sont alimentées par l’apport des jardiniers amateurs ou passionnés, débutants ou confirmés, naturalistes, tout public qui veillera à faire vivre ce nouveau lieu en s’appropriant ses règles de fonctionnement.

Flore complète, illustrée en couleurs, de France, Suisse et Belgique, par Gaston Bonnier. 1912-1935, Médiathèque du Grand Troyes, photo P. Jacquinot. Cote 1095, pl. 411


jeudi 18 octobre 2018

Coup de coeur

A 16 ans, elle a connu l'enfer des camps de concentration...
En juillet 2017, elle a été inhumée au Panthéon.

RESTER DEBOUT  Fabrice Colin, Ed.Albin Michel, Collection Litt'

Un roman original pour découvrir la vie de Simone Jacob, de sa jeunesse dans un cocon familial à Nice, jusqu'à sa mort le  30 juin 2017. Fabrice Colin a choisi le parti de faire part au lecteur des pensées de Simone par des phrases en italique et de narrer son histoire d'un point de vue externe.
Et ça fonctionne bien, on plonge dans la vie de cette femme tout en découvrant son amour pour sa famille, son espièglerie, sa force de caractère. L'auteur transcrit toutes les tensions autour des nouvelles lois concernant les familles juives, il nous révèle le courage de la jeune Simone durant sa déportation au camp d'Auschwitz-Birkenau, du 13 avril 1944 jusqu'en avril 1945. Ces pans de l'histoire sont signalés par des pages noires entre lesquelles le lecteur découvre d'autres voix juives et l'inhumanité des camps.
Des lettres fictives terminent le roman; elles montrent combien Simone Veil a marqué plusieurs générations de part sa jeunesse mais aussi par ses différents rôles dans la vie politique en tant que Ministre de la santé, puis présidente du Parlement européen.
A lire absolument !

A lire aussi :

L'Histoire vraie dans Je Bouquine, n°414, août 2018 "Le jour où elle s'est fait arrêter par les nazis", p.18-21


Et l'autobiographie écrite par Simone Veil : Une jeunesse au temps de la Shoah, Livre de poche 
Références disponibles au CDI, voir le catalogue en ligne du CDI.

lundi 8 octobre 2018

jeudi 27 septembre 2018

Une grainothèque au CDI.


#1 Une grainothèque, qu’est-ce que c’est ?



En fin d’année dernière, nous avons décidé de créer une grainothèque au CDI. Ce drôle de mot, qui se termine par le suffixe -thèque (comme bibliothèque, médiathèque...) est de formation récente et n’apparaît qu’en 2016 dans le dictionnaire Le Robert.

Pourtant, le principe d’une collection de graines est vieux de plus de 150 ans ! En effet, dans les Parcs et Jardins botaniques du monde entier, des femmes et des hommes passionné·e·s récoltent des graines, les conservent, les enregistrent dans des catalogues (ce sont les Index seminum), et les échangent avec d’autres botanistes.

En Bretagne, le jardin du Thabor à Rennes a été créé en 1868 et son architecture reflète la diversité et l’évolution du monde végétal. Les botanistes du parc proposent également à l’échange des graines de plantes sauvages de la région.

Graines de souci - Photo F. Priour
Plus récemment, des conservatoires de graines ont vu le jour : il s’agit d’établissements, publics ou privés, qui décident de mettre à l’abri les graines d’espèces ou de variétés cultivées et sauvages du monde entier, de peur de les voir disparaître.

Enfin, depuis 2010, ce sont des mouvements citoyens qui ont vu le jour : d’abord aux États-Unis, ensuite en Europe et en France à partir de 2013, soutenus notamment par l’association Graines de Troc. L’objectif est de proposer, dans des endroits publics (bibliothèques, médiathèques, administrations, voies publiques) ou privés comme les cafés, un petit meuble où les gens peuvent déposer et prendre des graines c’est-à-dire les échanger, faire du troc. Ces grainothèques visent donc à la diffusion des espèces et des variétés locales ou anciennes et l’indépendance vis-à-vis des semenciers et multinationales agroalimentaires qui proposent des graines standardisées, pas toujours adaptées et le plus souvent hybrides.

Pour aller plus loin :

Graines de blé noir ou sarrasin - Photo F. Priour
Un article du journal 20 minutes sur la grainothèque du Thabor ;

Les 150 ans du Thabor vus par les archives de la Ville de Rennes ;

La chronique d’Axel Villard, La Une de la Science, dans l’émission La tête au carré sur France Inter, sur les banques de graines menacées par le réchauffement climatique (en Norvège) ou par la guerre (en Syrie) ;

Le site de l’association Graines de Troc.

lundi 3 septembre 2018

Coup de coeur

Un classique en bande dessinée
Auteur : Henry JamesScénariste : Hervé Duphot


     Une jeune gouvernante arrive dans un vieux manoir pour veiller sur deux enfants agréables et bien élevés, Flora et Miles. Mais très vite surgissent des événements troublants : les apparitions furtives d'un homme au sosie de l'ancien valet mais aussi d'une femme faisant songer à la gouvernante précédente. La nouvelle jeune femme est inquiète ! 
Un trouble oppressant s'empare du lecteur qui se pose beaucoup de questions. Ce court récit imprégné de mystère est considéré aujourd'hui comme le roman fantastique par excellence. Conseillé en 4eme.

Lire d'autres textes classiques adaptés en bande dessinée